Connue pour ses paysages à couper le souffle, la Suisse est parfaite pour une aventure de camping sauvage. Mais le camping sauvage est-il autorisé en Suisse ? Et à quoi faut-il penser dans une telle aventure ? Nous avons compilé un aperçu des règles les plus importantes et des conseils sur le comportement à adopter lors du camping sauvage en Suisse.

Image Nomady

Les faits les plus importants en bref

Les règlementations légales concernant le camping sauvage ou le camping gratuit la nuit en dehors des campings officiels en Suisse sont gérées au niveau cantonal. Tu trouveras ci-dessous plus d'infos sur les directives des différents cantons. Cependant, au final, la souveraineté appartient aux municipalités, qui peuvent établir leurs propres règles et régulations.

Recommandation : Sois prudent et renseigne-toi toujours auprès de la municipalité ou du poste de police local si tu veux passer la nuit en dehors des campings officiels.

Nuitées "sauvages" dans un camping-car, une camionnette ou une voiture

Nuitées individuelles dans des lieux publics

Les règlements de la municipalité ou du propriétaire sont en vigueur. Vérifie toujours sur place.

Dans les parkings publics

Dans les parkings publics, les restrictions de signalisation et de temps de stationnement doivent être respectées. Les frais de stationnement doivent souvent être payés également la nuit. Le véhicule garé doit se trouver sur une place de parking officielle et rentrer dans la place de parking. Aucun comportement en camping (par exemple, ne pas installer de tables ou de chaises).

Dans les aires de service autoroutières

Renseigne-toi sur place si une seule nuitée est autorisée. Tiens compte des restrictions de stationnement, des zones bleues et des frais pour la nuitée.

Aires de repos

Les aires de repos sont destinées au repos de courte durée des automobilistes. Les emplacements réservés à ces véhicules sont signalés en blanc et peuvent donc être utilisés gratuitement et sans limite de temps. Les aires de repos sont principalement conçues pour les conducteurs, mais les automobilistes ainsi que les propriétaires de camping-cars ou de caravanes peuvent également s'y reposer (sans adopter de comportement de camping, c'est-à-dire sans installer de chaises, de tables ou d'auvents).

Est-il permis de passer la nuit dans une voiture sur un parking ?

En Suisse, les règles relatives au camping en voiture ne sont pas uniformes. Dans certains cantons ou communes, passer la nuit en voiture est considéré comme du camping sauvage et est donc interdit. Dans des cas exceptionnels, elle est souvent tolérée, notamment si le besoin de sommeil est invoqué comme argument.

Image Nomady

Camping « sauvage » avec tente ou bivouac

Définition : Bivouaquer : passer la nuit sans tente en plein air, dans un igloo ou dans une grotte de neige. Camping : passer la nuit dans une petite tente à l'extérieur des campings officiels.

En général, les règles suivantes s'appliquent :

Le bivouac et le camping pendant une nuit au-dessus de la limite forestière, sur des prairies alpines ou sur des terrains rocheux, en dehors des zones protégées, sont sûrs.

Sur un terrain privé, l'autorisation doit toujours être obtenue auprès du propriétaire du terrain.

Le bivouac d'urgence est généralement toujours autorisé. Le bivouac d'urgence signifie être obligé de bivouaquer spontanément en raison d'une situation difficile.

Ne bivouaque pas à proximité des cabanes et des Alpes, mais si tu te trouves dans cette situation, pense à contacter le refuge ou le fermier en avance et propose-leur une compensation pour utiliser les installations sanitaires. N'oublie pas de consommer au refuge ou d'acheter des produits à l'alpage.

Assure-toi de te renseigner à l'avance sur l'emplacement des zones protégées, car le camping gratuit y est expressément interdit.

Évite les sites écologiquement sensibles ainsi que les habitats d'animaux tels que les zones humides et les bordures de forêts.

Image Nomady

Le camping sauvage est interdit dans les zones suivantes en Suisse

1. Camping dans les réserves naturelles

2. Camping dans le parc national suisse

3. Camping dans les zones de chasse fédérales

4. Camping dans des réserves fauniques

5. Camping où il est généralement interdit d'entrer dans la zone

Tu peux trouver toutes les zones protégées sur Geo Admin.

Les éléments suivants doivent être pris en compte par principe

Pas de bruit, pas de traces

Respecte la vie privée des autres et sois attentif à la tranquillité nocturne. La faune a aussi droit à une nuit de sommeil paisible. Évite le bruit et les perturbations, et veille à laisser les lieux propres.

Faire la vaisselle et se doucher

N'effectue pas la vaisselle directement dans les plans d'eau et ne jette pas les restes d'eau dedans. Utilise un détergent et un dentifrice biodégradables. Il est autorisé de se laver dans un ruisseau ou une rivière, mais le détergent de douche doit être écologique ou complètement évité.

La "grande affaire"

Fais tes besoins seulement quand c'est nécessaire et pas près des étendues d'eau. Les germes fécaux peuvent être nocifs pour les animaux. Utilise un sac en plastique pour emporter ton papier hygiénique ou brûle-le (sauf en cas de risque d'incendie de forêt) après avoir enterré tes déchets. Les vrais campeurs sauvages ont toujours une petite pelle de jardin avec eux.

Feu

Dans certaines régions, il est interdit de faire du feu, ce qui peut effrayer les animaux sauvages. Il est donc important de rechercher les panneaux d'interdiction. Dans tous les cas, sois prudent lorsque tu allumes un feu. Utilise les emplacements déjà existants et tiens compte du niveau actuel de danger d'incendie de forêt. Au Tessin et en Italie, nous recommandons de ne jamais faire de feu en plein air.

Réglementation dans les différents cantons

Toutes les informations sont sans garantie**. Sous réserve de modifications sans préavis. Veuille envoyer vos commentaires directement à hello@nomady.camp avec l'objet "Wildcamping".

Les informations sur les cantons se réfèrent à TCS Suisse._

Presque comme du camping sauvage

Loading...Loading...Loading...Loading...
Image Nomady

Chez Nomady, il existe des alternatives tout aussi sauvages et pourtant tout à fait légales pour les nuits sous la tente ainsi que pour les nuits gratuites dans un véhicule. Les sites sont pour la plupart hébergés par des hôtes privés et se trouvent souvent dans des endroits inaccessibles autrement. En ce qui concerne le paysage naturel, les offres ne sont en rien inférieures à l'alternative sauvage.

Grâce à newsletter, tu seras informé des nouveaux camps, tu trouveras de l'inspiration et tu resteras au courant.